L’ère du tout numérique : modélisation 3D et analyses détaillées grâce à l’inspection par drone

Date :

L’inspection par drone est un grand atout pour contrôler l’état d’un ouvrage ou vérifier les équipements installés. Elle se prête à de nombreux secteurs de l’industrie, surtout ceux qui sont difficiles d’accès. Quels sont les avantages d’une inspection par drone ?

Assurer la sécurité des personnes

Tous les ouvrages d’art nécessitent de la surveillance périodique pour vérifier sa durabilité et pour assurer la sécurité des personnes. Il arrive que ces installations soient difficiles d’accès, ou bien représentent un danger même pour les agents responsables de la maintenance. Pour une opération de surveillance la plus courante, le responsable doit :

  • faire un contrôle périodique des ouvrages issus des travaux publics et qui supportent des charges conséquentes comme les ponts, les barrages, les autoroutes suspendues, etc. L’inspection doit faire un état des lieux et déceler la moindre fissure ;
  • faire une inspection conditionnelle quand cela est nécessaire pour les ouvrages frappés d’une catastrophe naturelle comme les inondations, les glissements de terrain ou les tremblements de terre.

Grâce à l’inspection par drone, il est possible de prévenir tous les risques d’incident.

Une technique plus sûre

Ces dernières années, notamment à l’ère du tout numérique, l’inspection par drone est un moyen incontournable pour déceler les moindres détails d’un ouvrage d’art. Ce type d’appareils, équipés d’une caméra, peut effectuer un contrôle et faire le tour en un rien de temps. Un travail qui nécessite pour l’homme l’usage des câbles s’il s’agit des dessous d’un pont ou les fondations d’un barrage hydroélectrique. Il peut aussi demander des jours d’inspection, voire des mois pour évaluer l’état des lieux d’une construction industrielle.

Avec un drone, il est possible d’inspecter même les recoins jugés inaccessibles et qui représentent un danger pour le contrôleur. Il existe même des drones terrestres qui vérifient l’état d’un pipeline, un appareil amphibie pour contrôler les buses, un sous-marin pour ausculter les câbles de communication ou les supports d’une plateforme pétrolière.

De l’image haute définition

Après la collecte des informations nécessaires issues des caméras embarquées sous divers angles. Il est possible de concevoir une imagerie numérique en haute définition, et même une modélisation 3D de tous les aspects de la construction. Un tel contrôle peut se faire à moindre coût et est réalisé par quelques personnes. Parfois, les caméras sont équipées de capteurs thermiques qui aident l’analyste à vérifier de loin les risques de surchauffe industrielle. Un accident qui peut être évité surtout lorsqu’il s’agit d’une installation nucléaire et électrique. C’est l’un des avantages des drones télécommandés et qui est devenu indispensable pour prévenir les accidents tant pour le contrôleur que les utilisateurs de l’œuvre.

Un tel équipement est accessible, simple à utiliser et permet de vérifier plusieurs ouvrages à la fois. C’est aussi la technique d’inspection la plus précise et la moins onéreuse surtout pour inspecter des travaux d’une grande envergure comme les autoroutes ou les centrales nucléaires. Des entreprises spécialisées disposent même d’un parc à drones pour réaliser tout type d’inspection numérique, et disponible de jour comme de nuit.

Le recours à l’usage des drones permet de réduire les risques d’accident, et aide à fournir des images réelles en haute définition et en modélisation en 3D.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser